Philippe Lelan, ‘maître cucurbita'

C'est l'automne, on est retourné voir notre ami maraîcher-horticulteur-conservateur qui élève quelques dizaines de variétés de courges dans le Centre de la France.

La Brenne, ‘parc aux mille étangs’

Au cœur du Centre-Val de Loire, la Brenne est une mosaïque de paysages où s’entremêlent étendues d’eau, bois, landes et prairies. Le parc régional compte en vérité près de 3000 étangs et c’est un véritable havre de paix pour la faune : on l’y observe d’innombrables insectes et oiseaux migratoires, mais également des tortues aquatiques en voie de disparition.

C’est au milieu de ce petit paradis de verdure que nous avons trouvé Philippe Lelan, ancien conservateur devenu maraîcher-horticulteur.

Néo-paysan au chapeau de paille

Pur amoureux de la nature, Philippe poursuit des études en horticulture avant d’intégrer le conservatoire des plantes médicinales à Milly la forêt. Il y passe 15 ans, contribuant notamment au développement de la filière bio, puis l’envie de changer d’horizon et de travailler à son propre compte se fait sentir. La terre exerce son attrait et peu à peu germe un projet agricole : il revient alors dans la région natale de sa femme pour s’y installer.

Il y a 11 ans donc, Philippe déniche son coin d’éden : un territoire vierge de 9 hectares au cœur de la Brenne. Partant de rien, il y construit au fil des ans serres, hangars et maison (ou l’inverse) et cultive aujourd’hui entre 3 et 4 hectares, dont 750m² sous abri.

Philippe alterne entre production de plants de légumes et plantes aromatiques au printemps, et production de courges en été-automne, dans un cycle annuel parfaitement coordonné avec les saisons. Vrai passionné de la cucurbitacée (ou réflexe de conservateur ?) il teste continuellement de ‘nouvelles’ (ie oubliées) variétés de courges pour participer à la redécouverte de ce légume ancien et lui redonner ses lettres de noblesse. Chez Philippe, les courges sont ‘de collection’.

Cucurbita, c quoi ?

La courge fait donc partie de la famille des cucurbitacées, à côté des melons, pastèques, cornichons, concombres et autres calebasses. Sur les quelques centaines de variétés de courges répertoriées, Philippe cultive au total une trentaine qu’il a patiemment sélectionnées pour leurs qualités gustatives : potimarrons, Butternut, RedKuri, Greenwich, Sucrine du Berry, Musquée de Provence, Bleu de Hongrie…

Le semis est réalisé en pépinière début avril pour une plantation en plein champ 3 ou 4 semaines après (ou directement au champ en mai-juin) et une récolte en septembre/octobre. Les plants (ou graines) sont cultivés sur buttes pour favoriser la profondeur du système racinaire et réduire ainsi les besoins en eau. Après un arrosage abondant à la plantation, les courges ne nécessitent aucun autre apport en eau jusqu’à maturité - hors périodes de sécheresse. Les ‘cucurbita’ aiment les sols riches : Philippe amende donc sa terre avec de la matière organique (crottin de cheval) en provenance d’un élevage équin voisin.

‘Home-made sweet home’, version écolo

Nous ne pouvions pas vous parler de Philippe sans mentionner ses éco-bâtiments et sa maison écolo - construite pendant plus d’un an à la force de ses bras avec l’aide de quelques proches. Pour lui, il était impensable de s’installer en plein cœur d’un parc naturel sans utiliser des matériaux naturels et durables. Plus solide que celle des 3 petits cochons, sa maison est donc entièrement composée de bois (charpente et ossature) et de paille (isolation), le chauffage se faisant grâce à un poêle. Le hangar, composé des mêmes matériaux, est tapissé de panneaux solaires.

Kilian, sur les traces du père

A 21 ans, sortant d’un IUT de commerce, Kilian se posait des questions sur son avenir. A-t-il envie de continuer ses études ? le commerce est-il vraiment fait pour lui ? Finalement, les graines semées ça-et-là par son père au fil des années ont fini par pousser…

Des idées plein la tête, il décide de rejoindre son père. Passionné par les épices depuis le plus jeune âge, il se lance dans la production de piments de toutes sortes - verts/rouges, doux/piquant...- et teste différentes variétés pour comparer leurs qualités gustatives.

Les 1ers résultats développés cet été seront bientôt confrontés au verdict des clients…

Kilian

Vous pourrez rencontrer ce duo aux chapeaux de paille aux paris fermiers d’automne et de printemps. 

Derniers articles

02/05/2018
Effervescence de printemps aux Nouroux
Avec les beaux jours viennent les naissances, et aux Nouroux c'est l'effervescence...
Lire l'article
12/03/2018
Interview de Laurent Moinet
A Hyaumet, on fabrique des cœurs à partir du lait... Laurent nous dit comment il fait.
Lire l'article

Catégories

Nos producteurs (6)
En savoir plus (4)
Des produits 100% bio
Testés et tracés,
issus d’une agriculture durable.
Livraison offerte *
* À partir de 60€ d’achat pour une livraison dans Paris intra-muros.
(90€ en petite couronne)
Paiement sécurisé
E-transactions Crédit Agricole
et 3D secure de VISA.
Eco-impact neutre
Livraison CO2-neutre, emballages biodégradables et compostables.